Test d'aptitudes physiques

Test d'aptitudes physiques

Transcription

Titre : est d'aptitudes physiques

[On voit un groupe d'élèves-officiers alignés dans le gymnase effectuant la course en navette, le titre de la vidéo apparaît et, dans un encadré, on voit un élève-officier qui fait des extensions des bras.]

[On voit un élève-officier qui fait prendre sa pression par un entraîneur sportif. On voit ensuite des élèves-officiers qui courent dans le gymnase, puis un élève qui fait des extensions des bras.]

Le test d'aptitude physique des Collèges militaires canadiens est composé de cinq épreuves qui évaluent différentes composantes de la condition physique.

[On voit un élève-officier qui fait la course d'agilité en courant entre des chaises positionnées comme des obstacles. On voit ensuite des élèves-officiers faisant des redressements assis sur des tapis; d'autres élèves leur tiennent les pieds pour les aider. On voit un élève-officier qui fait un saut en longueur sans élan, puis un entraîneur sportif en mesurer la distance.]

Une note sur 500 points, à raison de 100 points par composante, est accordée pour l'évaluation. La note de passage est de 250 points.

[On voit un entraîneur qui prend des notes sur une feuille de pointage. On voit ensuite une dizaine d'élèves-officiers qui font la course en navette de 20 mètres dans le gymnase. On voit un élève-officier qui fait des extensions des bras; un entraîneur sportif est accroupi devant lui et le regarde travailler. On voit ensuite un élève-officier qui fait la course d'agilité; il court en contournant des chaises positionnées comme des obstacles. On voit des élèves-officiers faisant des redressements assis sur des tapis, d'autres élèves leur tiennent les pieds pour les aider. Un élève-officier fait un saut en longueur sans élan, puis l'entraîneur sportif en mesurer la distance.]

Cinq composantes de la condition physique sont évaluées au moyen de différentes épreuves : la course en navette de 20 mètres, les extensions des bras, la course d'agilité, les redressements assis et le saut en longueur sans élan.

[Une dizaine d'élève-officier traversent le gymnase en courant plusieurs fois d'affilé.]

La première épreuve est la course en navette de 20 mètres. Il s'agit d'une navette faite à la course sur un parcours de 20 mètres de longueur à une cadence prédéterminée qui augmente toutes les minutes. Les hommes doivent atteindre un minimum de 9.5 paliers et les femmes, 7.5 paliers.

[On voit un élève-officier qui fait des extensions des bras et un entraîneur sportif accroupi devant lui qui le regarde travailler. On voit ensuite un plan rapproché de l'élève.]

S'ensuit les extensions des bras. Dans cette épreuve, les élèves-officiers doivent effectuer le maximum d'extensions des bras, de façon continue, conformément au protocole des Forces canadiennes. Il n'y a pas de limite de temps associée à cette épreuve. Les hommes doivent en faire au moins 28 et les femmes, 14.

[On voit un élève-officier qui fait la course d'agilité; il court en contournant des chaises positionnées comme obstacles. On voit ensuite un plan rapproché d'un élève au moment du départ de la course.]

La course d'agilité est la troisième épreuve. Cette épreuve consiste à sprinter six fois sur une distance de 9 mètres en contournant quatre obstacles sans les toucher. Deux essais sont permis et le meilleur des deux résultats est retenu. Les hommes doivent compléter la course en un temps maximum de 17.8 secondes et les femmes, en 19.4 secondes.

[On voit quatre élèves-officiers qui font des redressements assis sur un tapis, puis un plan rapproché d'un de ces élèves et d'un autre qui lui tient les genoux.]

Viennent ensuite les redressements assis. Cette épreuve consiste à effectuer, sur une période de deux minutes, le maximum de redressements assis conformément au protocole des Forces canadiennes. Les hommes et les femmes doivent en faire au moins 35.

[On voit des élèves-officiers qui attendent leur tour pour faire un saut en longueur sans élan, on voit ensuite un élève-officier qui fait un saut, puis un entraîneur sportif qui en mesure la distance et un autre qui inscrit le résultat sur une feuille de pointage. On voit ensuite un autre élève faire un saut.]

Finalement, le saut en longueur sans élan. Deux essais sont permis et le meilleur des deux résultats est retenu. Les hommes doivent atteindre au minimum 1mètre 95 et les femmes, 1 mètre 46.

[On voit un groupe d'élèves-officiers qui se reposent sur des tapis dans le gymnase en écoutant les directives d'un entraîneur. On voit des élèves-officiers qui font la course en navette.]

Le test d'aptitude physique des Collèges militaires canadiens est administré à deux reprises au cours de l'année scolaire. Il s'agit d'un test exigeant et il est nécessaire de s'entraîner pour le réussir.

[On voit un plan rapproché d'un insigne sur la manche de l'uniforme d'un élève-officier. Cet insigne représente deux massues croisées. On voit ensuite un plan rapproché d'un élève-officier en train de boutonner l'écarlate, l'uniforme traditionnel des Collèges militaires du Canada. On le voit ensuite mettre son chapeau.]

Les élèves-officiers qui obtiennent un résultat de 400 points ou plus reçoivent un insigne, représentant des massues croisées, qu'ils arborent fièrement sur leur uniforme. L'élève-officier masculin et féminin ayant obtenu le meilleur score de son année se verra remettre un insigne additionnel, représentant une couronne.

Date de modification :