Études

Les collèges militaires ne sont pas des institutions d'enseignement comme les autres. Quand un(e) élève officier y termine ses études et son instruction militaire, il/elle reçoit, en plus de son diplôme de baccalauréat, un brevet d'officier des Forces armées canadiennes. S'ouvre alors à lui/elle une carrière stimulante au service de son pays.

Le Collège militaire royal de Saint-Jean (CMR Saint-Jean) offre aux élèves-officiers admis dans le programme de formation d'officiers de la Force régulière (PFOR) une formation collégiale tandis que le Collège militaire royal du Canada (CMR du Canada) situé à Kingston, en Ontario, leur offre une formation universitaire. Les élèves qui commencent leurs études au Collège militaire royal de Saint-Jean complètent leurs études universitaires au Collège militaire royal du Canada.

Au Collège militaire royal de Saint-Jean, les élèves-officiers peuvent étudier en sciences de la nature ou en sciences humaines. Les deux programmes d'études sont offerts dans les deux langues officielles. Un(e) élève officier inscrit au programme de sciences de la nature peut poursuivre ses études dans n'importe quel programme de sciences ou de génie offert au Collège militaire royal du Canada. Pour sa part, un(e) élève officier inscrit au programme de sciences humaines peut poursuivre ses études dans n'importe quel programme en arts offert au Collège militaire royal du Canada. Il est à noter que certains programmes en sciences, génie et en arts exigent des préalables particuliers. Les élèves-officiers doivent s'assurer de suivre et de réussir ces cours au Collège militaire royal de Saint-Jean de manière à ne pas avoir à suivre de cours supplémentaires lors de leur entrée au Collège militaire royal du Canada.

La première année collégiale (CEGEP 1) constitue une année préparatoire aux études universitaires. Elle équivaut à la douzième année du niveau secondaire des autres provinces canadiennes. C'est à cette année préparatoire que sont normalement intégrés au système des collèges militaires canadiens les détenteurs d'un diplôme d'études secondaires du Québec (DES). Pour les élèves qui proviennent de provinces autres que le Québec, l'année préparatoire peut être nécessaire, par exemple, s'ils n'ont pas suivi tous les préalables exigés pour être admis en première année universitaire au Collège militaire royal du Canada. La réussite de l'année préparatoire assure aux élèves-officiers l'admission en deuxième année collégiale (CEGEP 2) au Collège militaire royal de Saint-Jean ou, parfois, en première année universitaire (Univ 1) au Collège militaire royal du Canada.

La seconde année collégiale (CEGEP 2) équivaut à la première année universitaire dans les provinces autres que le Québec. C'est à ce niveau que sont normalement intégrés au système des collèges militaires canadiens les élèves qui ne proviennent pas du Québec et qui possèdent un diplôme d'études secondaires ainsi que tous les préalables exigés par le programme envisagé. C'est également à ce niveau que sont intégrés les élèves québécois qui ont préalablement complété leur première année collégiale dans un programme collégial approprié. Une fois réussie la deuxième année collégiale, ces élèves accèdent au Collège militaire royal du Canada au niveau de la deuxième année universitaire (Univ 2).

Le tableau suivant résume les différentes possibilités d'intégration dans les collèges militaires canadiens.

Différentes possibilités d'intégration dans les collèges militaires canadiens
Diplôme et province d'obtention Niveau d'admission Année d'admission +1 Année d'admission +2 Année d'admission +3 Année d'admission +4
DES du QuébecNote de bas de page 1 CEGEP 1 CEGEP 2 ou Univ 1 Univ 2 Univ 3 Univ 4
DES du Québec Note de bas de page 1 + CEGEP 1Note de bas de page 2 CEGEP 2 ou Univ 1 Univ 2 Univ 3 Univ 4  
DES des autres provincesNote de bas de page 1 CEGEP 2 ou Univ 1 Univ 2 Univ 3 Univ 4  
DES des autres provincesNote de bas de page 3 CEGEP 1 CEGEP 2, ou Univ 1 Univ 2 Univ 3 Univ 4

Géographiquement, le Collège militaire royal de Saint-Jean présente plusieurs avantages pour les jeunes Québécois(es), dont celui d'amorcer leur carrière militaire dans un environnement francophone et, dans la plupart des cas, relativement près de leur domicile familial. Par ailleurs, pour les jeunes anglophones provenant de l'extérieur du Québec, le séjour au Collège militaire royal de Saint-Jean constitue une occasion d'immersion dans la culture francophone, facilitant ainsi leurs progrès dans la maîtrise de leur langue seconde, composante fondamentale de la formation de tout élève officier.

Au Collège militaire royal de Saint-Jean, l'accent est mis sur les quatre composantes du programme de formation d'officiers de la Force régulière (PFOR) : les études, la condition physique, le bilinguisme et le leadership. Tout au long de leur séjour au collège, en plus de recevoir une éducation de grande qualité, les élèves-officiers se voient assigner des responsabilités qui leur donnent la possibilité de développer et de démontrer leur leadership. De plus, des cours d'éducation physique crédités et non crédités, ainsi que la pratique de sports intra- et extra-muros, leur permettent d'atteindre et de maintenir des normes élevées de condition physique. Enfin, le perfectionnement du bilinguisme des élèves-officiers se fait par l'entremise de cours de langue seconde crédités et non crédités, ainsi que par un système d'alternance hebdomadaire quant à la langue d'usage à l'extérieur des salles de classe (semaine française/semaine anglaise).

Les élèves-officiers qui étudient au "Collège militaire royal de Saint-Jean sont des militaires des Forces armées canadiennes, et en conséquence, ils reçoivent une solde mensuelle, les coûts de leurs études, de leurs livres et de leurs instruments sont couverts par le programme, et ils bénéficient d'un régime de protection médicale et dentaire et d'un régime de pension des Forces armées canadiennes ainsi que d'indemnités de vacances.

Date de modification :